Nitruration Basse Pression de type ALLNIT®

Le procédé ALLNIT®, breveté par la société BMI, est un traitement particulier de nitruration par voie gazeuse, réalisé en basse pression.

  • 450 x 450 x 600 mm – 1000 x 1000 x 1800 mm
  • 200 – 2000 kg
  • Laine minérale avec Inconel
  • Interface homme-machine de type GRAPHTIL®
  • 10-2 mbar
  • Max 750°C, 900°C
  • Pression de refroidissement: 1,2 bar abs
  • Chauffage sous convection de gaz inerte
  • ALLNIT® Nitruration basse pression
  • Nitrocarburation
  • Revenu
  • Recuit
  • Vieillissement
  • Détensionnement
  • Traitement cryogénique *COOLPLUS*

DEMANDEZ UN DEVIS

Nous aimerions vous envoyer une offre personnalisée qui répond à vos exigences.

Vous pouvez nous contacter par téléphone, e-mail ou via notre formulaire de contact.

+33 (0)4 74 94 34 44

infobmi-fours.fr

Aller au formulaire

CARACTÉRISTIQUES

Pour un traitement de nitruration basse pression, l’atmosphère utilisée se compose des gaz suivants :

  • Ammoniac (NH3) : ce gaz nitrurant permet, par sa dissociation, l’apport de l’élément azote atomique N* nécessaire à la nitruration.
  • Azote (N2) : ce gaz neutre permet la dilution du pouvoir nitrurant de l’atmosphère de traitement.
  • Protoxyde d’azote (N2O) : ce gaz fortement oxydant fait office d’accélérateur de la dissociation / absorption de l’ammoniac.
  • Et éventuellement un gaz carburant, de type hydrocarbure ou oxyde de carbone, pouvant être ajouté pour les applications de nitrocarburation.

Le traitement se déroule à une pression réduite. La dépression est maintenue par le groupe de pompes à vide alors que l’injection du mélange nitrurant est contrôlée par des débitmètres massiques. Les températures de travail sont classiques en nitruration ; elles sont comprises entre 400 et 600°C. Le procédé de nitruration basse pression ALLNIT® est proposé en option sur l’ensemble des fours de revenu et de recuit de la gamme BMI, type B5_R. Ces fours sous vide sont alors dénommés B5_RN.

Le procédé de nitruration basse pression ALLNIT® couvre l’ensemble des applications classiques en nitruration gazeuse. Il convient donc particulièrement au traitement des pièces de mécanique générale : organes de transmission et de frottement, outils coupants, outillages de presse ou d’extrusion, équipements d’injection plastique … La forte pénétration de la nitruration dans les cavités, associée à l’excellente homogénéité chimique de l’installation rend possible la constitution de charges particulièrement denses et/ou constituées en semi-vrac.

Comme tout type de nitruration, le traitement de nitruration basse pression ALLNIT® peut être complété d’un traitement de post-oxydation, visant à l’obtention d’une couche superficielle noire. L’objectif industriel est double : fournir une surface résistante à la fois aux agressions mécaniques et chimiques, et ainsi améliorer les caractéristiques de frottement et de tenue à la corrosion.

Mesure et régulation du potentiel nitrurant (KN)

En utilisant notre procédé ALLNIT®, il est possible que votre client ou votre secteur d'activité exige de mesurer et surtout de pouvoir réguler le potentiel nitrurant présent dans l'atmosphère de votre four (d'après la norme AMS2759/10A). La sonde KN de BMI répond justement à cette exigence en procédé basse pression et offre des résultats très justes avec une précision de régulation à +/-0,2 points. Téléchargez notre brochure pour en savoir plus.

Télécharger le PDF